Coree Voyage

Découvrez Jindo, l’île communément associée au chien du même nom

Jin-do, également connue sous le nom de « Jindo-gun » (en coréen: 진도군) est une île en Corée du Sud, située dans la province du sud-ouest de Jeollanam. C’est la troisième plus grande île du pays, accessible depuis le continent via la ville de Mokpo.

Une version coréenne du Moses Miracle appelée Mysterious Sea Road attire des centaines de milliers de personnes chaque année.

Jin-do est également connue pour la race de chien indigène, le coréen Jindo-gae (진돗개), qui est officiellement le trésor naturel sud-coréen (coréen: 천연 기념물).

Jindo a obtenu son nom actuel en 1001, après avoir été nommé « Haeyangdo » l’année 995, et « Okjoo-gun » comme l’un des 14 États coréens. L’île a été historiquement envahie par les Mongols et les Japonais. L’île fait maintenant partie du comté de Jindo, un archipel d’environ 230 petites îles, dont seulement 45 sont habitées par 4 855 personnes.



Les événements historiques importants incluent la bataille de Myeongnyang en 1597, où l’amiral Yi Sun-sin a remporté une victoire décisive contre les Japonais. L’emplacement était le détroit de Myeongnyang (coréen: 명량 해협), alors connu sous le nom « Uldolmok » pour les forces de marée rugissantes dans le canal séparant Jindo du continent.

Le détroit de Myeongnyang est maintenant traversé par le Jindo Bridge, le plus long pont suspendu de Corée. Il a été ouvert en 1984 et un deuxième pont a été ajouté en 2005.

Le paysage :

Jin-do est montagneux et côtier. Les rives sont pour la plupart industrielles ou non développées.


Le climat :

Comme à Séoul, Jin-do fait l’expérience de sources chaudes et d’étés pluvieux. Les températures restent douces pendant les longs mois d’automne et la ville est souvent à l’abri des vents côtiers par son environnement montagneux.

Les transports :

Il n’y a pas de bus public non-stop vers Jin-do. Les bus partent de Mokpo et de Gwangju pour l’île, mais s’arrêtent souvent dans les petites villes en chemin. Il y a des bus de cross-country vers et depuis Séoul 4 fois par jour (6 heures), vers et depuis Gwangju (2,5 heures), et vers et depuis Busan deux fois par jour (6,5 heures). Sinon, les voyageurs peuvent prendre un bus de Mokpo, qui se trouve à la fin des rails KTX Honam et desservi par l’aéroport international de Muan. Cette navette coûte 6 000 wons par trajet et prend un peu plus d’une heure pour atteindre le terminal de bus de Jindo.

Il y a peu de taxis sur Jin-do et la ville est assez petite pour pouvoir l’explorer à pied. Le bus de Mokpo fait des arrêts sur son itinéraire autour de l’île. Les ferries desservent les plus grands îlots. Le site web municipal (jindo.go.kr) n’est pas actuellement maintenu, mais auparavant fourni une carte générale de l’île et un autre de la ville entourant le terminal de bus.

Ce qu’il vous faudra voir à Jindo :

À l’Est de la ville et après la salle culturelle locale se trouvent les centres de recherche, de dépistage et d’élevage pour chiens, qui intéressent tous les amoureux des chiens. Le chien Jindo coréen est une race unique, protégée en vertu de la Loi sur la protection des biens culturels et certifiée par la Jindo Dogs Guild de Corée (coréen: 한국 진돗개 조합). La race a récemment acquis une reconnaissance internationale, et pour cette raison, tout chien non-Jindo qui vient à l’île doit être stérile, afin de garder la lignée pure. Les chenils sont facilement visibles et les locaux semblent accueillir les touristes errants qui souhaitent rencontrer les chiens même lorsque les centres sont fermés.

Entre le village côtier de Heodong-ri et l’îlot de Mo-do, au sud-est de Jin-do, se produisent certaines des plus grandes marées du monde. Pendant quelques jours au printemps (au deuxième mois du calendrier lunaire), une chaussée apparaît, longue de près de 3 km et large de 40 m. Ce phénomène naturel (traduit par Mysterious, Magical, Miracle ou Mystic Sea Road ou Sea Way) amène les touristes à s’intéresser à la fois au parallèle chrétien du Miracle de Moïse et à l’ancienne légende coréenne de Grand-mère Ppong et du Tigre de Jindo. Les touristes peuvent découvrir de nombreuses danses folkloriques traditionnelles, des activités culturelles et des expositions de chiens pendant les Festivals Mystic Sea Road («Festival Yeongdeung»), deux fois par an au début de l’été. Les dates varient d’une année à l’autre en raison des restrictions liées aux marées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *